cs Meaux basket fauteuil : site officiel du club de basket de Meaux - clubeo

FINAL FOUR

18 mai 2017 - 17:20


Championnat de France Nat. A - Final Four 

CHAMPIONS !!! 

Avant de jouer la finale, il a fallu se qualifier en évitant le piège des joueurs de Haute-Loire du Puy en Velay.
Pour ce match, le staff avait délibérément décidé de se priver d'Audrey Cayol diminué depuis 15 jours.
Les 2 équipes allaient se montrer crispées à l'entame du match. En effet, c'était la 1e participation pour Le Puy en Velay et la 1e organisation d'un "Final Four" pour le csMbf.

Après ces quelques minutes de crispation, les Meldois allaient attaquer ce match par le bon bout en réussissant à appliquer les consignes de leurs coachs.
De ce fait, ils ont pris le match à leur compte en ne laissant que peu d'occasions aux Ponots.
L'écart ira jusqu'à 17 points. 
Un relâchement dans le troisième quart-temps permettra aux visiteurs de revenir dans le match et de réduire l'écart à 7 points.
Le retour sur le parquet de R. Deda va permettre aux meldois de reprendre un avantage plus net et de l'emporter logiquement.

csMbf - Le Puy-en-Velay : 54-42 (18-7; 16-10; 4-14; 16-11)
Les marqueurs: Hardouin (20), Bellers (18), Deda (4), Pliska (6), Koti-Bingo (6)

Avant ce match, les nombreux supporters et spectateurs ont pu assister à un derby lors la 1/2 finale opposant Le Cannet à Hyères. Un véritable choc entre ces 2 équipes, classées respectivement 2e et 3e de la saison régulière.
Un match accroché, comme souvent dans les derbys (24-21) puis 40-43 à la mi-temps avant que Le Cannet n'impose son rythme au cours du 3e quart-temps (23-9) pour mener 63-52 à l'entame du quart-temps décisif.
La victoire des 'Hornets" semblaient évidente à 4 minutes de la fin du match (59-71) avant que les Varois, accrocheurs et décidés à remporter le match, jettent toutes leurs forces dans la bataille.
Malgré le 11-0 infligé à leurs adversaires Hyères échouaient à 1 point du bonheur, et laissaient ainsi la place de finaliste aux "Hornets".


Ils l'ont fait.

Pourtant rien n'était écrit, et ce titre, le dix-huitième du club, il a fallu le chercher aux forceps.
Contrairement à la 1/2 finale, il n'y a pas eu de round d'observation. 
Les Cannetans craignent la gâchette meldoise, A. Cayol, qui fait l'objet d'un marquage très serré.
Ils veulent imposer leur physique et gêner le jeu des Meldois en mettant en place une défense tout terrain.
Même s'ils vont mener au score, les visiteurs se voient contraints de renoncer à cette défense, car les Meldois avaient bien préparé un système leur permettant de sortir de ce pressing.
Les intérieurs meldois ont du mal à trouver la mire, toutefois le csMbf reste au contact, grâce à Louis Hardouin, auteur de 2 bons matchs, qui ne tremble pas (19-19).

Le début de la seconde période sera à l'avantage des Meldois, Otas puis Mattijs trouvent de bonnes positions de tir. Le csMbf arrive à mettre son jeu en place et mène enfin au score (43-37).

Le Cannet reprend des couleurs au cours du 3e quart-temps; et les "Hornets" réduisent l'écart (61-59) avant d'entamer le dernier quart-temps.

Ce sont, une fois de plus, les Meldois qui font course en tête en menant de 5 points, pourtant, alors que la victoire semble se dessiner, des mauvais choix et pertes de balles donnent l'occasion aux "Hornets" de revenir dans la partie. Le Cannet en profite et reprend l'avantage au score suite à une balle perdue (77-78).
Il reste 23 secondes à jouer, et le coach meldois demande un temps-mort pour mettre en place la dernière attaque. Alors que tout le monde s'attend à un tir de A. Cayol ou L. Hardouin, voire d'une balle à l'intérieur sur les 2 tours, c'est S. Goutali qui va trouver une brèche dans la raquette et, qui, bien servi par L. Hardouin, va marquer le panier offrant un avantage d'un point au csMbf.
il reste alors 13 longues secondes à tenir avec une ultime possession pour les Azuréens, qui prennent à leur tour un temps-mort.
La défense est héroïque, et Otas arrache la balle des mains de A. Ramonet sans faire de faute.
Deux secondes à jouer.... et c'est fini, les Meldois sont champions de France en s'imposant d'un petit point (79-78).

Le public laisse exploser sa joie et le Président Robert Blandeau accourt vers ses protégés heureux comme un junior pour les féliciter. 

Décidément il y a des victoires qui sont plus belles que d'autres. 

Il était que les matchs contre Le Cannet, nos meilleurs ennemis, ne sont pas des matchs comme les autres, et les matchs serrés se jouent sur des détails.
Que le panier de la victoire soit marqué par S. Goutali est tout un symbole. Il a ainsi parachevé le travail de toute l'équipe et offert le titre à ses coéquipiers, plus particulièrement à Roger Deda  dont c'était le dernier match de sa longue carrière qui se termine de la plus belle des manières.

csMbf - "Hornets" Le Cannet : 79-78 (19-19; 24-18; 18-22; 18-19)
Les Marqueurs : Deda, Cayol (21), Hardouin (15), Goutali (6), Bellers (21), Koti-Bingo, Pliska (16)


 

Commentaires